CNMI Guide

Les mutations de la création et de la mode dans le CNMI

Comme beaucoup d'îles du Pacifique, les Mariannes du Nord sont plus tournées vers l'artisanat local et la production massive de vêtements et de bijoux à destination d'autres pays occidentaux et asiatiques, plutôt que sur un cœur névralgique qui réunirait des créateurs de mode reconnus dans le monde entier.

Grâce au développement d'un tourisme haut de gamme en provenance de pays asiatiques et des États-Unis, certaines enseignes ont développé une offre de niche, en particulier pour les montres de luxe. On y trouve aussi bien des imports suisses que des modèles plus confidentiels créés sur mesure, à l'image du Takakunai Silver Center de Saipan. La meilleure période pour voir des créations originales est d'assister au Festival des Arts qui a lieu chaque année au mois d'avril.

Aucune maison n'y a de siège ; en revanche, des marques internationales comme Hermès sont présentes sur Saipan, en particulier à Garapan.


Les diverses productions de textiles ont pû amener des marques comme Abercrombie & Fitch, Levi Strauss ou encore Ralph Lauren à faire fabriquer leurs collections de vêtements sur les Iles Mariannes du Nord. Après une crise majeure en 2006, les usines ont peu à peu fermé leurs portes.

Un guide CNMI vous indiquera plutôt une sélection de créations d'objets artisanaux et où les acheter. L'île regorge de très bons artisans et artistes, qu'il s'agisse de peintres aux expositions régulières, à l'image de Joe Weaver, qui revisite les lumières, paysages et couleurs de Saipan, ou de créateurs locaux de bijoux, objets et sculptures que vous croiserez très certainement pendant votre séjour sur l'une des îles.

Une génération de créateurs de mode devrait voir le jour dans les prochaines années, dans la mesure où le Northern Mariana College lance un programme diplômant en création de mode pour adultes ou enfants, aussi bien dirigé vers les accessoires que le design numérique, la création dans divers domaines et le management.