CNMI Guide

Une assurance santé bien pensée

L’assurance complémentaire santé est là pour venir compléter les prestations de remboursement de la Sécurité Sociale. En effet, à moins de bénéficier de la CMU, rares sont les actes ou médicaments qui sont remboursés à 100%. Elle permet donc de faire face aux dépenses de consultations médicales, mais aussi chez le pharmacien, en cas d’hospitalisation, pour les soins dentaires, optiques, etc.

Bien entendu, comme il s’agit de contracter ce type d’assurance complémentaire auprès d’un assureur privé, les offres et tarifs peuvent varier. Voici donc quelques conseils qui vous aideront à bien choisir :

Une assurance adaptée

Selon vos besoins spécifiques ou ceux de votre famille, vous ne choisirez pas forcément la même formule que quelqu’un d’autre. En effet, vous devrez réfléchir à la possibilité (ou non) de rencontrer des dépassements d’honoraires chez votre médecin, vérifier si vous bénéficiez d’une mutuelle d’entreprise et ce que cette dernière couvre… De même, si vous avez des enfants en bas âge ou si vous avez régulièrement besoin de soins optiques, il vous faudra une formule permettant de couvrir ces frais souvent très importants.


Renseignez-vous

En comparant les formules proposées par les différents assureurs, vous pourrez aller non seulement vers une solution parfaitement adaptée à vos besoins, mais surtout aller au moins cher. N’hésitez pas, par exemple, à demander conseil à un spécialiste ou un courtier qui saura vous aiguiller. N’acceptez pas non plus de remplir un questionnaire de santé chez un assureur si la concurrence propose la même formule sans vous y obliger. Prenez le temps d’étudier clairement les remboursements pratiqués, les délais de carence, etc. Portez une attention toute particulière aux couvertures dentaires, d’hospitalisation et d’optique.

Certains assureurs vont plus loin et proposent des remboursements pour certains petits soins non couverts par la Sécu. Il peut s’agir de vaccins, de certaines pilules contraceptives ou de médicaments de sevrage tabagique, par exemple.

Enfin, n’hésitez pas à vérifier régulièrement que votre assurance santé continue à couvrir parfaitement vos besoins, et à éventuellement revoir les termes spécifiques de votre contrat si ces derniers ont évolué, notamment en cas de naissance.